Communiqué 20 janvier 2021 – Séance du Conseil municipal



Des bons seront à nouveau distribués à la population pour booster l’économie en Ville de Genève. La Fondetec obtient 20 millions de francs pour soutenir les entreprises. La machinerie du Grand Théâtre a enfin obtenu son crédit d’étude.

Le groupe municipal du PDC Ville de Genève a remis sur la table via une motion urgente une demande d’aider financièrement la population ainsi que les commerçant·e·s de la Ville. Des bons seront encore distribués en 2021 a confirmé le Conseil administratif. Les entreprises peuvent se réjouir : la Fondetec se voit attribuer un montant supplémentaire de 20 millions de francs pour les soutenir en 2021. Malgré plusieurs retards dans la planification de ses travaux, le Grand Théâtre devrait enfin les finaliser ces prochains mois grâce à l’obtention d’un crédit d’étude pour son fond de scène.

Le groupe municipal du PDC Ville de Genève a voté plusieurs soutiens à l’économie

Alors que la crise Covid ne semble pas épargner ce début d’année 2021, les démocrates-chrétien·ne·s ont remis à l’ordre du jour une motion initiée par sa magistrate Marie Barbey-Chappuis et destinée à soutenir le commerce local et le pouvoir d’achat des habitant-e-s. Au vu du succès rencontré par cette opération lors de sa première phase, le Conseil municipal a accepté de reconduire l’offre de bons d’achat solidaires via la plateforme www.geneveavenue.ch et ce, jusqu’au 28 février 2021 (proposition du Conseil administratif PR-1444, votée à l’unanimité). Le rabais de 20% est financé par la Ville de Genève. Avec cette nouvelle ouverture de crédit, les habitant·e·s de la Ville de Genève pourront acquérir un nombre illimité de bons d’une valeur de 20, 50, 100 et 200 francs depuis la plateforme afin de les faire valoir auprès de commerces, cafés-restaurants, salons de coiffure et instituts de beauté inscrits sur Genève Avenue.

Selon les chiffres du Conseil administratif, à ce jour, plus de 230 commerçant·e·s se sont inscrit·e·s sur la plateforme et 64’440 bons ont été distribués. De plus, un montant de plus de 5 millions de francs sur l’exercice 2021 sera utilisé à cet effet. La conseillère municipale démocrate-chrétienne Isabelle Harsch a indiqué lors de la plénière du 19 janvier que « la proposition du Conseil administratif rejoint celle de la motion PDC ainsi qu’un amendement présenté lors de la dernière séance du budget mais qui n’avait malheureusement pas été accepté par la majorité du Conseil Municipal. Mais comme on dit : mieux vaut tard que jamais. ». Le PDC demande que la motion soit renvoyée au Conseil administratif pour obtenir des chiffres ciblés. Le chiffre de 8 millions de francs doit faire l’objet d’un rapport et d’un bilan de la part de l’Exécutif (motion acceptée à l’unanimité).

20 millions de francs supplémentaires pour la Fondetec en 2021

Les entrepreneurs·euses peuvent se réjouir malgré ce début d’année 2021 morose. Les élu·e·s ont, à la quasi-majorité, voté le PRD-284 qui vise à favoriser les petites entreprises, tous secteurs confondus. En résumé : toute entreprise ayant son siège en Ville de Genève et ayant réalisé un chiffre d’affaires de moins de 2 millions de francs en 2019, pouvant démontrer une baisse significative de la marche des affaires suite à la pandémie (plus de 30% de baisse de chiffre d’affaires sur la période concernée) pour un montant maximum de 75’000 francs, portant sur les charges incompressibles seront concernées. Les demandes seront traitées dans l’ordre de l’arrivée et jusqu’à épuisement des fonds, qui s’élèvent à 20 millions de francs. Le PDC Jean-Luc von Arx rejoint avec grand plaisir ce projet et ce PRD-284 voté à la quasi-unanimité. Une aide bienvenue à fonds perdus de la Ville en faveur des entreprises de la Cité, de manière subsidiaire aux soutiens de la Confédération et du Canton. « Le seul regret que nous avons, ce sont évidemment les modalités de prêts. Nous avons reçu, à la commission des finances, différents patrons de plusieurs entreprises situées en ville de Genève. Je salue les collaborations des partis politiques unis pour rechercher des solutions aux problèmes de leur concitoyennes et leurs concitoyens, ce qui est le mandat qui nous a été confié. C’est vrai que la politique, vu comme ça, donne beaucoup d’espoir ».

Le Grand Théâtre se refait une beauté

Ce sera la dernière retouche pour finaliser les travaux de la plus grande scène lyrique de Suisse. La PR-1404 soumise par le Conseil administratif au Conseil municipal, à savoir une demande de crédit d’étude supplémentaire de 2.2 millions de francs destiné à renouveler sa machinerie scénique du Grand-Théâtre, a été largement acceptée par les élus, y compris le groupe PDC au complet, la position du groupe ayant été défendue par la conseillère municipale Anne Carron : « Le PDC n’a jamais rechigné par le passé à soutenir l’institution pour lui permettre d’aller de l’avant et de poursuivre sa mission qui a été primée récemment par un jury international. En ces temps-là, la crise Covid n’était pas encore passée par là. J’aimerais au nom du PDC saluer tout ce qui a été fait par la direction et les collaborateurs de l’opéra pour revoir la programmation, assurer les spectacles dans la mesure du possible et la retransmission en direct, pendant les interminables périodes de fermeture, d’une programmation destinée au public confiné. » Le renouvellement des machineries scéniques à l’origine du crédit d’étude n’est pas une surprise car le choix de ne pas l’intégrer aux travaux de rénovation de l’enveloppe du bâtiment avait été expliqué aux élus·e·s. « Il aurait peut-être été plus simple de tout faire en même temps mais la facture aurait alors grimpé sérieusement et aurait privé la Ville d’autres investissements tout aussi nécessaires. Faire de la politique, c’est faire des choix. Ils ont été faits et la meilleure chose maintenant est de regarder en avant. Ce renouvellement de machineries n’est pas un luxe au vu des problèmes décelés (auxquels il est pallié provisoirement) et les risques encourus par le personnel de scène qu’il incombe à la Ville de protéger » a complété Anne Carron. Pour rappel, le Grand-Théâtre a obtenu plus de 70 millions de francs pour sa rénovation entière en 2016.

Paix et sérénité en 2021

Le chef de groupe Alain de Kalbermatten tient, au nom des élu·e·s, à vous faire part de ses meilleurs vœux pour l’année 2021. Une année 2021 qui a déjà commencé par des difficultés mais qui, on l’espère, se finira en paix pour toutes et tous. Le redémarrage de la vie sociale et économique seront les mots d’ordre du parti démocrate-chrétien. Garder la tête haute en ces temps de pandémie est la preuve que nous pourrons toutes et tous venir à bout de cette crise sanitaire. Le groupe municipal de la Ville de Genève reste à vos côtés, tout au long de cette année, pour le meilleur !